Publié dans Livres, Manga Shojo

Sayonara Miniskirt – Aoi Makino

Sayonara-Miniskirt-News

Auteur : Aoi Makino
Editeur : Soleil Editions
Nombre de volumes au Japon : 2 (En cours)
Nombre de volumes en France : 1 (En cours)
Année de parution : 2020
Genres : Shojo, Ecole, Harcèlement, Idols, Psychologique
Extrait

Résumé :
Autrefois membre d’un groupe de J-pop, Nina a vécu une agression au couteau lors d’une rencontre avec des fans et ne s’en est jamais remise. Elle décide de retourner au collège mais sous une apparence plus masculine en coupant ses cheveux et en portant l’uniforme des garçons. À la suite d’une vague d’agressions envers les filles, les élèves du collège échangent entre eux sur le sujet.

Avis

Tome 1
couv46483187C’est un titre qui m’interpellait depuis sa sortie, mais je n’ai pas osé… Puis, de nombreux avis positifs sont passés et je ne pouvais que me lancer dans ce titre.
Eh bien je ne regrette pas du tout cette découverte et je ne peux que conseiller ce titre à un maximum de personnes notamment des personnes qui s’intéressent à la culture japonaise ainsi qu’aux idols, parce que là, on est sur quelque chose !On rentre dans ce manga, on découvre une jeune fille pétillante et féminine, et trois pages après, une jeune fille sombre portant l’uniforme de garçons, dont beaucoup de personnes pensent que c’est même un garçon.
Et cette jeune fille c’est Nina, une lycéenne qui semble être que cela sans plus. Mais au fur et à mesure de notre lecture, on découvre que c’est une ancienne idol, et qui a vécu quelque chose de traumatisant et qui aurait pu lui coûter la vie. Elle nous dévoile son histoire et sa rencontre avec ce fan excessif.
C’est une fille qui est forte, qui continue à vivre malgré ses angoisses et ses réflexes en fonction de la manière dont les autres l’abordent et notamment les hommes. Elle défend la cause de toutes les femmes, et elle lutte comme elle peut contre tout ce harcèlement fait aux femmes.
Et puis, elle lutte elle aussi de son côté pour retrouver son agresseur, puisqu’il est quelque part, et il n’a pas été arrêté, c’est aussi un des éléments qui mènent l’histoire, et qui nous tient en haleine, parce qu’on veut le voir arrêter. Mais celui-ci réserve quelques surprises que je vous laisse découvrir dans ce premier tome !

Ici, un des thèmes principaux est le harcèlement de rue, les attouchements fait par des hommes sur des femmes sans leur consentement. Et c’est aussi très représentatif d’une certaine mentalité, on te touche, tais-toi. Et Nina ne le supporte pas (et nous non plus d’ailleurs), donc elle va défendre cette cause. Alors qu’elle a face à elle, une camarade de classe juste horrible et horripilante, qui est très loin de défendre de cette cause ! Je ne comprends pas comment et pourquoi elle est comme ça. Cette chose, parce que je ne peux pas la définir comme autre chose, apprécie de se faire reluquer et elle n’y voit aucun souci à ça… Peut-être que par la suite, la mangaka va nous sortir une cause psychologique liée à l’enfance, mais clairement ce personnage m’a plombé ma lecture, elle m’a laissé sur mes fesses… Outre cette fille, l’idée du harcèlement est bien abordé et bien travaillé, j’espère que la mangaka va continuer sur cette lancée, et continuer à dénoncer tout ça comme elle peut le faire avec ses personnages !

Ensuite, dans ce tome, il y a un autre thème abordé que je trouve très important, c’est le monde des idols… Je pense que c’est un monde qui nous est assez inconnu, mais tout ce que la mangaka nous présente est juste ! Ça peut paraître pour certaines choses aberrantes, mais c’est la réalité, et je pense qu’elle nuance un peu tout de même… Mais c’est bien la réalité, il existe bien des fans complètement dans leur monde et prêt à blesser voire tuer leur idole… De plus, comme elle le dit à un certain moment, l’idol appartient aux fans, elle ne s’appartient même plus, pas de vie personnelle, salaire pas du tout correct et très inégal… Pas mal de détails qui peuvent paraître insignifiants mais qui sont tellement justes et importants, des petits bouts par-ci par-là qui peuvent passer inaperçu quand on ne connaît pas, mais quand on en sait un peu plus, ils nous sautent aux yeux… La mangaka dénonce quelque chose qui va plus toucher le Japon, mais je pense pas que tout le monde soit au courant de ce qui se passe, et si le sujet vous intéresse, je vous invite à aller regarder la vidéo de Tev – Ici Japon qui parle de ses idols et de toute la partie cachée, vraiment très intéressante !

Cela mis de côté, ce premier tome est très bien travaillé, j’ai adoré suivre le personnage de Nina qui peut compter sur des amies pour la protéger. La fin m’a vraiment perturbé, je ne sais même pas quoi penser de ce qui vient de se passer, j’ai juste hâte de lire la suite, et j’espère que la mangaka va continuer à dénoncer tout ce harcèlement sur la femme et même les idols ! Je conclus avec une note de 8,5/10 !

Je vous mets quelques avis de plus :
L’Apprenti Otaku
Les Blablas de Tachan
Chez Xander
Les Voyages de Ly

 

 

leaf

 

12 commentaires sur « Sayonara Miniskirt – Aoi Makino »

  1. Je te remercie pour la mention qui fait très plaisir, et en plus elle m’a permis de voir ton article tout de suite. Et comme ce premier tome m’a aussi énormément plu, ça me fait plaisir de lire un avis si positif également.

    Globalement, on a soulevé les mêmes qualité dans le traitement de la thématique, j’ai juste un petit soucis avec la fin du tome qui fait que ça pourrait partir un peu en cacahuète selon le traitement de la suite, mais je fais confiance à la mangaka pour bien gérer ça.

    Sinon, la camarade de classe qui t’a mise sur les fesses avec ses remarques, je pense qu’elle est là pour synthétiser un certain discours d’une partie (je l’espère minoritaire) des femmes qu’on peut parfois entendre, disant qu’elles aiment bien se faire draguer lourdement ou tripoter, avec la question du fameux « droit d’être importunée dans la rue », je n’ai plus trop de noms en tête mais Catherine Deneuve et d’autres personnalités publiques ont dit qu’elles aimaient bien ça, qu’elles pouvaient dire non et penser oui.
    Alors ça nous scandalise avec ma femme, mais je pense que justement la mangaka voulait dénoncer cet aspect qui dessert (selon moi en tout cas) la cause défendue, en présentant un personnage de lycéenne plutôt négativement de ce point de vue.

    En tout cas, c’est comme ça que je l’ai vu, et j’espère que j’ai été clair dans ma façon de l’expliquer.

    Aimé par 2 personnes

    1. C’est du commentaire 😍
      Avec grand plaisir ! C’est toujours sympa de partager des avis 😁

      Je suis du même avis pour la fin ! Je pense que l’on sera fixé par la suite, mais j’espère pas un thème à la « je suis tombée sous le charme de mon agresseur »…

      C’est ce que je me suis dit, mais ça me scandalise tellement ! J’espère vraiment aussi que c’est une minorité, d’une minorité… je ne connais pas les personnalités publiques qui ont pu tenir de tels propos, mais ouais ça me choque ! Et je pense aussi comme tu l’as dit qu’elle voulait dénoncer cet aspect la de certaines femmes (puisque du coup elles sont concernées), qui pour moi ont vraiment très peu d’empathie…

      Oui ça a été très clair 😁

      Aimé par 1 personne

      1. Je vois pas du tout qui ça peut-être…😮 je vais devoir aller le revoir ce soir, parce que la je suis trop intriguée 😮 t’es sur que t’as pas lu le tome 2 en avant-première ?🤣

        J'aime

      2. Je vais aller me le refaire ce soir, et je reviens pour te dire si j’ai trouvé quelque chose 🤣 j’en revenais pas moi aussi, mais je suis trop bon public et je me fais facilement berner 😅

        J'aime

  2. Pareil que toi, un titre très fort qui interpelle aussi bien sur des phénomènes jap qu’internationaux sur les violences faites aux femmes.
    J’ai aussi été surprise par la fin. En même temps c’est trop gros et en même temps j’aime la petite touche de thriller que ça amène. Besoin de la suite pour en dire plus ^^
    Merci pour le lien 😉

    Aimé par 2 personnes

    1. Oui c’est ce que j’ai vraiment aimé dans ce titre !
      La fin, quand je l’ai terminé, je ne savais même pas quoi en penser, j’étais trop surprise, et je ne sais même pas quoi éprouver 😳 le tome suivant nous fixera bien sur tout ça 😉
      Avec plaisir 😁

      Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s