Publié dans Livres, Manga Seinen

Golden Sheep – Ozaki Kaori

28565577._SX540_-1200x900Auteur : Ozaki Kaori
Éditeur : Delcourt/Tonkam Editions
Nombre de volumes au Japon : 3 (Terminé)
Nombre de volumes en France : 1 (En cours)
Année de parution : 2020
Genres : Seinen, Musique, Souffrance, Tranche de vie

Résumé :
Selon la légende « si vous écrivez un souhait, que vous l’enterrez sous la Tour des Moutons et que vous le déterrez au bout de 7 ans et 7 mois, votre souhait se réalisera… » Tsugu Miikura, revient dans sa ville natale et retrouve ses amis d’enfance avec lesquels elle avait enterré une capsule témoin à l’école primaire. Elle découvre alors que les liens d’amitié qu’elle pensait indestructibles se sont fissurés petit à petit.

Avis

Tome 1
47333Je serai passée à côté de ce titre si je n’avais pas lu l’avis de Tachan, que je vous invite à aller lire aussi, elle en parle très bien !
J’ai adoré ce premier tome, j’ai été très touchée par tout ce qui se passait pour les personnages, vraiment tous, presque même à en avoir les larmes aux yeux. Et j’aime énormément cette couverture !
Dans ce premier tome, on découvre Tsugu qui revient dans sa ville natale, qui n’a pas une super situation familiale, un père absent, mère célibataire, elle se retrouve avec ses soeurs, dont une qui a une petite fille (donc elle vit aussi avec sa nièce). Elle doit emménager dans un appartement pas spacieux, et avec de nombreux membres de sa famille. Elle va reprendre contact avec ses amis de l’époque, pour pouvoir reprendre certaines marques dans cette ville, qui à sa grande surprise vont tous se pointer sur le lieu qu’elle leur avait dit.
Pour elle c’est renouer avec eux, mais pour nous c’est une découverte. On va apprendre à découvrir ces personnages ! Et on va mieux les connaître que Tsugu, de premier abord, on va les découvrir à travers ses yeux, et par la suite, on va les découvrir à travers les yeux d’un autre personnage, qui va rapidement devenir plus proche de Tsugu.

Pourquoi ai-je été autant touché ? Simplement et difficilement, le thème du harcèlement est abordé, mais il n’est pas abordé de n’importe quelle manière. Ici la mangaka nous montre et nous fait comprendre à quoi nous sommes confrontés, mais elle le fait de manière à ce que l’on soit touché, déstabilisé et que l’on ait juste envie de rentrer dans le manga et de défendre ces victimes, sans que l’on tombe dans du voyeurisme malsain, sans qu’elle ait besoin de montrer les détails de tout ce qu’il peut subir. Je ne suis pas une grande fan de ces titres qui parlent de harcèlement, souvent c’est malsain, dérangeant, et je ressors du livre plus écœurée qu’autre chose (pour la réf la série 13 Reasons Why et sa saison 2 qui m’a vraiment choquée, et aujourd’hui encore je le suis… Peut-être trop sensible…)

Avec ce titre, on suit principalement Tsugu, qui elle aussi a subi une forme de harcèlement, pour des raisons qui m’ont paru vraiment puériles et stupides venant de cette personne. Je ne pensais pas du tout qu’elle pouvait en arriver là, et je pense que c’est vraiment cette partie qui m’a le plus déçu dans ce tome, j’ai trouvé tellement ça bête et surréaliste…
Mais elle va aussi se rendre compte que ses amis d’enfance ont changé, grandi, y en a un qui est devenu une victime de harcèlement, même prêt à commettre l’irréparable… Un autre complètement voyou, qui a mal tourné, et qui devient un harceleur ! Pour ces deux là, on va notamment découvrir le passé, ce qui s’est passé alors que Tsugu n’était plus là… C’est très touchant, et ça permet de comprendre ces personnages, et comme je le disais, tout le monde a subi un harcèlement qu’il soit verbal ou physique, et tout cela à des conséquences… Et enfin sa copine d’enfance, qui ne semble pas avoir beaucoup changé, si ce n’est devenir plus jalouse, qui se comprend mais qui ne se justifie pas, et que je ne cautionne pas…
Mais on va pouvoir aussi découvrir le passé de ces quatre personnages, et des souvenirs joyeux qu’ils ont pu partager, avant de changer, et de prendre les voix qu’ils ont pris…

La fin de ce tome m’a énormément surprise, ainsi que la tournure des événements, donc je suis curieuse de voir ce que cela va donner pour la suite, surtout qu’il est terminé en 3 tomes ! J’espère un très bon dénouement, avec certains problèmes et blessures qui sont pansées, peut-être pas encore guéries parce que c’est compliqué d’en guérir, mais elles peuvent au moins être pansées.. En tout cas, c’est un titre que je ne peux que vous recommander de lire et de découvrir, juste pour cette plume légère et engagée en même temps, on ne peut pas en ressortir indemne de cette lecture ! Je conclus avec un 8,5/10.
leaf

6 commentaires sur « Golden Sheep – Ozaki Kaori »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s