Les Noces de la Renarde [Floriane Soulas]

couv69182867

Auteur : Floriane Soulas
Éditeur : ScriNeo
Nombre de volumes en France : 1 (Terminé)
Date de parution : 02 Mai 2019
Nombre de pages : 586
Genres : Aventure, Drame, Pouvoir, Temps, Yokai

Résumé :
1461, Japon. Hikari vit dans les forêts peuplées de croyances et de dieux du Japon du 15ème siècle et s’intéresse de près au village installé au pied de la montagne… à ses risques et périls.
2016, Tokyo. Mina, qui a le pouvoir de voir les yokaï, esprits et monstres du folklore japonais, va se laisser entraîner dans une chasse au démon, en plein cœur de Tokyo.
Deux univers qui se croisent et s’entremêlent, entre quête d’identité et désir d’émancipation.

Avis
Si je me suis lancée dans cette aventure ce n’est pas à cause du résumé, ce n’est pas non plus parce que je connais l’autrice Floriane Soulas, c’est simplement à cause de sa couverture. Oui, elle est magnifique, elle m’a vendu du rêve, en premier plan une femme et un renard sur quoi repose le récit, mais c’est aussi la représentation de la partie passée. Et en arrière plan dans la brume,c’est le Japon du présent, où on y aperçoit notamment la tour de Tokyo.
Avec ça, on était bien parti, puis j’ai lu le résumé, du Japon, des Yokais, du passé, du présent, des pouvoirs, tout pour me plaire, donc je me suis lancée confiante. Malheureusement ce n’est pas le coup de cœur espéré, mais il n’empêche que j’ai passé un très bon moment de lecture.

Donc on suit en premier lieu une jeune fille du nom de Hikari, que l’on découvre dans le Japon de l’année 1461, qui a la particularité d’être une Yokai, du moins une Kitsune, une femme se transformant en renard. Très intriguée par la vie des hommes, et qui en veut en découvrir plus au grand désarroi de sa sœur Akane et de son clan où tout contact avec un être humain est interdit.
Mais de l’autre côté on suit le personnage de Mina, une jeune lycéenne du 21ème siècle vivant à Tokyo seulement avec sa mère, et qui a la particularité de voir tous ces esprits, fantômes, yokais et autres petits monstres, et va devoir mener l’enquête suite à de très étranges meurtres de yokais. Chacune va mener son combat de son côté, pour mener la vie qu’elles souhaitent.

J’ai mis beaucoup de temps à rentrer dans le récit pourtant c’est écrit assez gros, et assez aéré donc la lecture est plutôt rapide, mais ça me manquait de rythme, et j’ai trouvé malheureusement beaucoup de répétitions au niveau du champ lexical du « froid », entre neige, vent, froid, forêt, feu de cheminée, c’était un peu répétitif et lourd pour ma lecture.
On a deux points de vue, ça peut le faire, j’aime beaucoup ça, mais j’ai tout de suite eu beaucoup plus d’attachement pour Hikari que pour Mina, où je trouvais ça plus concret, plus réel, parce que bon une lycéenne au Japon, dehors en plein milieu de la nuit ça me parait très peu plausible… Mais bon, imaginons qu’il ne soit que 19h, ça devrait le faire, ce n’est qu’un détails, qui n’a absolument pas gêné ma lecture.
A l’époque de Mina, on suit aussi son amie Natsume pour laquelle j’ai eu très peu d’attachement à l’instar de l’époque d’Hikari, où j’ai ressenti un peu plus d’attachement pour Jun ou Akane. Et pour Natsume, j’aurai tellement aimé un meilleur développement pour son père, je trouve que ça a été traité trop vite…

Mine de rien, je me suis quand même bien régalée dans ma lecture, la fin par certains côtés à été prévisible, et par d’autres j’ai été assez étonné. J’ai adoré suivre l’aventure à travers tous ces yokais, en découvrir certains, en apprécier d’autres. Je ne suis pas non plus restée sur ma faim, tout est conclu comme il se doit, et on ne s’attend pas à un second tome.

Note :

Une aventure un peu lente à se mettre en place, mais on prend beaucoup de plaisir à suivre nos deux héroïnes et à connaître le dénouement de cette histoire. Un champ lexical du froid peut-être un peu trop présent. Je recommande cette lecture aux amoureux de yokaïs ou du Japon, et à tous ceux qui souhaitent le découvrir. Je conclus cet avis avec une note de 17/20 !

leaf

Publicités

3 réflexions sur “Les Noces de la Renarde [Floriane Soulas]

  1. letempodeslivres dit :

    J’ai mis ce livre dans ma WL, justement à cause de la couverture lol ( comme toi) et du résumé un peu moins.
    J’ai cru que la note serait plus basse puisque tu parles d’un rythme lent et de répétition mais si dans le fond t’as passé une si bonne lecture, je vais le garder 😉merci pour ce retour.

    Aimé par 1 personne

    • Sachiko dit :

      Oui c’est vrai qu’il a ses petits défauts, mais l’autrice a quand même réussi à bien me faire voyager, donc je les avais oubliés
      Et en me pêchant sur ma chronique, avec ma lecture actuelle j’ai trouvé que le rythme était plus lent, je vais mettre ça sur le coup que c’est le froid, ça nous ralentit xD

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s